Retour sur le Meet Up #2 : Thème : Jeu, apprentissage et transfert : Quels apports des neurosciences ?

Le 11 février dernier, nous vous avions donné rendez-vous pour traiter de la question de l’apprentissage par le jeu , un sujet qui suscite un fort engouement, entre ludopédagogie et serious games.

Pour répondre à nos questions, nous avions convié Nawal Abboub, docteure en neurosciences et Vincent Berry,  maître de conférence à l’université paris 13 pour nous donner leurs points de vue de sociologie et de neuroscientifique sur ces questions. Christian Schmidt, Professeur de Sciences Economique (émérite) à L’université Paris Dauphine, auteur de Neuroéconomie était également notre invité. Il a partagé avec nous sont point de vue sur les apports des neurosciences dans la mise en évidence du développement de qualités intellectuelles par la pratique de ‘jeux de raison’ (échecs, Go, …), ou encore la relation entre jeu et empathie. 

Pourquoi les gens jouent à tel jeu et pas à autre chose ? Qu’est-ce que l’expertise ? Qu’est-ce que l’on apprend dans le jeu ? Comment mesurer les résultats de l’apprentissage ? Sur quels dispositifs le jeu se base-t-il pour motiver ? Tout le monde ne jouant pas aux mêmes jeux, quelles sont les prédispositions pour jouer à tel ou tel jeu ? Est-ce que le jeu n’est pas plus efficace s‘il reste gratuit, futile et inutile ? Autant de questions qui ont été traitées par nos 3 experts lors de ce Meet Up que Proxi Jeux vous permet de réécouter via ce podcast :

Un grand merci à tous pour votre présence lors de ce Meet Up et un immense merci à La Revanche, partenaire de cet événement qui a pu nous accueillir dans son espace et permettre aux participants de poursuivre leurs échanges.

On se retrouve bientôt pour un nouveau Meet Up !

EVENT : Meet Up spécial Jeu et apprentissage

  • 11 février 2019 : Jeu et apprentissage : quels apports des neurosciences ? 

Pour ce second rendez-vous nous traiterons de l’apprentissage par le jeu , un sujet qui suscite un fort engouement, entre ludopédagogie et serious games. Or, la question de ce qu’on apprend en jouant n’est pas triviale. Elle est envisagée différemment selon que l’on est en situation d’apprentissage formel ou informel, qu’on utilise le jeu en tant que dispositif pédagogique, ou comme dispositif créé spécifiquement pour l’apprentissage…

Pour ce Meet Up, nous avons décidé de convier les neurosciences pour éclairer cette problématique déjà ancienne.

Quel peut être l’apport des neurosciences cognitives éducationnelles à la question de l’évaluation de l’apprentissage, avec ou sans utilisation de jeux ? Renouvellent-elles les stratégies d’évaluation des apprentissages ? Les neurosciences sont prescriptrices de ‘bonnes pratiques’,  qui ‘marchent’ en termes d’apprentissage (les 4 piliers de l’apprentissage de S. Dehaene), mais qu’en est-il de l’évaluation ex post de ce qui est effectivement appris ? Leurs enseignements peuvent-ils être transposés aux apprentissages qui utilisent le jeu comme dispositif pédagogique, et permettre ainsi d’enrichir les approches pédagogiques ludiques ?

Continuer la lecture de « EVENT : Meet Up spécial Jeu et apprentissage »

EVENT : Le festival de Cannes, un événement incontournable dans le monde ludique.

Du 22 au 24 février, les acteurs du monde ludique se retrouvent à Cannes, à l’occasion du plus grand festival ludique de France. Pour cette nouvelle édition, l’équipe du Game In Lab sera sur place pour présenter 2 conférences, le samedi 23 février :

  • De 11h à 12h30 « Stimuler le cerveau et les apprentissages par le jeu de société… oui c’est possible ! » 
  • De 14h à 16h « Jeux, mémoire et motivation. Si le jeu vous empêchait de perdre la boule ? »
Continuer la lecture de « EVENT : Le festival de Cannes, un événement incontournable dans le monde ludique. »

Revue Scientifique : « LA PRATIQUE DU SELFIE OU LES JEUX IDENTITAIRES DU JE »

L’EXTENSION DU DOMAINE DU JEU LUDIQUE AU SELFIE COMME OBJET DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE
Bénédicte Pierron, diplômée ISG, master de sémiotique, doctorante au NIMEC (Rouen),
Dominique Desjeux, anthropologue, professeur émérite à l’université Paris Descartes,Sorbonne Paris Cité.

4 avril 2018

Introduction        

Le selfie semblait réservé encore il y a peu aux adolescents. Il semble être devenu aujourd’hui une pratique quasi générale en Europe, aux États-Uniset en Asie sous le nom de zì pāi (自拍, « se photographier soi-même »). Les québécois, eux,parlent d’un « ego portrait ». En première approximation, on peut dire que le selfie est un autoportrait photographique dont l’usage semble émerger, d’après Elsa Godard (2016), dans les années 2000. L’objectif de notre article est de faire apparaître les différentes dimensions qui émergent de l’observation des pratiques et des représentations que les acteurs sociaux se font du selfie.

Continuer la lecture de « Revue Scientifique : « LA PRATIQUE DU SELFIE OU LES JEUX IDENTITAIRES DU JE » »

Interview du Professeur Philippe Robert, porteur du projet Game In Lab / Cognitive – Adaptation – Behaviour soutenu dans le cadre de notre premier appel à projets

Pourriez-vous nous présenter le projet en quelques lignes ?

Prendre des jeux de société grand public, les adapter aux comportements des seniors – avec ou sans trouble cognitif – et tester leurs actions, sont les grandes lignes du programme (Game In Lab / Cognitive – Adaptation – Behaviour). L’objectif final se résume dans les mots clefs suivants : contribuer au bien vieillir – maintenir les liens sociaux – optimiser la qualité de vie.

Continuer la lecture de « Interview du Professeur Philippe Robert, porteur du projet Game In Lab / Cognitive – Adaptation – Behaviour soutenu dans le cadre de notre premier appel à projets »

Event repéré pour vous : Colloque international « La gamification de la société : vers le régime du jeu »

Les 6 & 7 décembre prochains aura lieu le Colloque international « La gamification de la société, vers le régime du jeu » organisé à la Maison de la recherche de l’université de la Sorbonne nouvelle.

Soutenu par le Labex ICCA, le GIS « Jeu et société », les laboratoires Cerlis et LabSic et l’Institut de psychodynamique du travail, ce colloque est le deuxième volet, après celui organisé en 2015 sur « La gamification du travail », d’une réflexion interdisciplinaire sur les conséquences de la transposition des mécanismes du jeu dans des activités liées au travail, à la santé, à la citoyenneté, etc.

Plus d’informations & programme détaillé en suivant ce lien. 

L’inscription est gratuite, mais obligatoire. Pour vous inscrire, il suffit d’écrire à l’adresse: emmanuelle.savignac@sorbonne-nouvelle.fr

Retour sur le Meet Up #1 : « Le chercheur doit-il nécessairement joueur ? Quel type de chercheur le joueur peut-il devenir »

Le programme de soutien à la Recherche « Game In Lab », fruit de la collaboration entre l’Innovation Factory et Asmodee Research, a lancé le 11 octobre dernier le premier d’une série de meet-ups qui réuniront chercheurs, auteurs, professionnels du jeu et joueurs tout au long de l’année.

Continuer la lecture de « Retour sur le Meet Up #1 : « Le chercheur doit-il nécessairement joueur ? Quel type de chercheur le joueur peut-il devenir » »

Meet-up 11 octobre 2018

Le chercheur sur le jeu doit-il être nécessairement un joueur ? Le joueur peut-il devenir chercheur ? 

Les intervenants Olivier Caïra, sociologue, Laurent Di Filippo, chargé de recherche à l’université de Lorraine et Oscar Barda, game designer, curateur et responsable du studio Themgames, ont débattu de la question suivante : « Le chercheur est-il nécessairement joueur ? Quel type de chercheur le joueur peut-il devenir ? ».

Lire le compte rendu des échanges 

Appel à textes – Revue Sciences du jeu : n°13, Le jeu de société : pratiques, produits et industries

Revue internationale et interdisciplinaire, Sciences du jeu a pour mission de développer la recherche en langue française sur le jeu, de lui donner une visibilité, de nourrir le dialogue entre les disciplines autour de cet objet, et de susciter des débats.
Publiée par le laboratoire Experice de Paris 13, elle est ouverte à toutes les approches ou méthodes disciplinaires, portant sur tous les objets ludiques (dont, mais non exclusivement, les jeux vidéo), et a pour ambition de présenter des recherches issues de différents terrains concernant le jeu dans un sens large (objets, structures, situations, expériences, attitudes ludiques).

Le numéro 13 de la revue portera exclusivement sur le jeu de société en essayant de répondre par exemple aux questions suivante :
– Quelles sont les évolutions, sociales, culturelles, historiques que connait le monde du jeu de société ?
– Qui sont les producteurs de ces jeux et comment travaillent-ils ?
– Qui joue aux jeux de société ?
– Le développement récent de l’offre correspond-il à une diversification des publics ?

L’appel à texte peut-être trouvé en suivant ce lien.