Jouer et apprendre par l’engagement en fiction

Michaël Freudenthal 🇫🇷

À la suite de Léa Martinez en 2020, Michael Freudenthal est lauréat de la deuxième bourse CIFRE Game in Lab, sélectionnée chaque année par l’équipe et le Conseil Scientifique.

Ce projet a pour objectif d’analyser les relations entre participation et apprentissage dans la pratique de jeu de société pour le loisir, avec un accent sur l’influence de l’engagement en fiction.
Démarrage
Octobre 2021
Porteur du projet
Michaël Freudenthal
Equipe
Gilles BROUGÈRE
Vincent BERRY
Organismes de recherche
Université Sorbonne Paris Nord

Ces questions sont abordées par le prisme des Sciences de l’Éducation et au travers méthodes anthropologiques et sociologiques dans le cadre de cette recherche. 

Cela permettra de répondre, par exemple, aux questions suivantes :

  • Quelles sont les processus d’apprentissage des règles d’un jeu ? 
  • Qu’est-ce qui facilite l’engagement ou le désengagement d’une partie ?
  • Qu’est-ce qu’on apprend sans intention ou conscience de l’apprendre ?
  • Est-ce qu’une thématique à forte fiction influence l’apprentissage ?
  • Est-ce qu’elle rend plus facile ou difficile d’apprendre à jouer, d’apprendre le contenu de la fiction elle-même, ou autre chose ?

Pour répondre à ces questions et en trouver d’autres, la recherche se fera sur un panel de quatre jeux de société récents, très différents, à forte dimension fictionnelle et variés dans leurs participant·es, leur rapport à la fiction, et dans les modalités de participation.

Elle se fera à travers des entretiens semi-directifs, l’analyse des mécaniques de jeu (et l’entretien avec les concepteur·trices), et la participation-observation documentée de façon auto-ethnographique.

Pour en savoir plus, retrouvez un entretien publié sur le Blog de Game in Lab

Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter @playingresearch.

Découvrir d'autres projets