» Interventions des jeux de société sur les personnes autistes  » par Liam Cross, Edge Hill University, UK.

Porteur du projet : Liam Cross, Maître de conférence, Edge Hill University

Equipe : Gray Atherton, Edge Hill University / Chelsea Slater, University of Wolverhampton / Darren Chadwick, University of Wolverhampton.

Organismes de recherche : Edge Hill University, University of Wolverhampton, UK.

Démarrage: octobre 2020

Discipline: psychologie.

Portrait de Liam Cross

Liam Cross est docteur en psychologie de l’université de Leeds en psychologie depuis 2012. Sa thèse de doctorat était une enquête sur la façon dont le mouvement rythmique coordonné affecte le comportement social et la cognition.

Liam a occupé plusieurs postes de chercheur ou de maître de conférence dans plusieurs universités britanniques comme à Lancaster ou à Buckingham. Il occupe actuellement un poste de maître de conférence à l’Université Edge Hill et une position de chercheur associé à la Central European University de Budapest fondé par Georges Soros.

Descriptif du projet de recherche

Le but du projet de recherche est d’étudier si les jeux de société peuvent être utilisés comme un outil pour favoriser le développement social et cognitif chez les personnes atteintes de troubles du spectre autistique (TSA), en se concentrant spécifiquement sur la compréhension sociale, le plaisir et la prise de perspective, autrement connue sous le nom de théorie de l’esprit. Ce projet vise à déterminer si jouer à certains types de jeux de société pourrait représenter une intervention efficace pour développer une meilleure prise de perspective et des compétences sociales et communicatives chez les personnes atteintes de TSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *