Retour sur la conférence Spiel à Essen

Le Festival Spiel à Essen, dédié au jeu de société, réunit chaque année plus de 200 000 visiteurs uniques sur trois jours.

Pour cette édition, les organisateurs ont lancé une journée de conférences scientifiques dédiées aux éducateurs : Spiel Educators’ Day.

Game in Lab a eu l’opportunité d’ouvrir le cycle de conférences devant un public d’environ 100 professionnels de l’éducation pour la grande majorité.

Micha Le Bourhis a été le premier intervenant à présenter les activités de Game in Lab. Devant le public, il a décrit le but du programme, soit de faire rayonner la recherche scientifique sur le jeu de société en France et à l’étranger. Il a rappelé la genèse de Game in Lab, programme issu de la collaboration entre Asmodee Research et l’Innovation Factory, lancé le 15 juin 2018 à l’occasion d’un cycle de conférences consacré à l’état de l’art sur le jeu de société. Cet événement a réuni une trentaine d’intervenants et environ 150 participants.  Il a présenté les projets soutenus par Game in Lab. Il a parlé enfin de nos animations scientifiques : les meet-up d’une part, rencontres trimestrielles consacrées à une thématique liée au jeu de société, se déroulant à Paris et réunissant une soixantaine de personnes par rencontre, et d’autres part les conférences organisées dans les grandes manifestations ludiques (Festival des Jeux de cannes, Gencon, Essen Spiel Festival, …)

Micha a laissé la scène à trois scientifiques, invités par Game in Lab. Cette table ronde intitulée “Games as motive forces of change: education & society”, a donné lieu à 3 mini conférences. 

Vincent Berry, sociologue et Maître de conférences à l’Université Paris XIII, membre du laboratoire EXPERICE s’est demandé comment mesurer les impacts des jeux de société sur l’éducation. Dans son introduction, il a rappelé les principaux courants philosophiques et pédagogiques qui lient le jeu à l’éducation. Il s’est ensuite demandé dans quelle mesure un transfert des apprentissages dans un jeu est possible. Dans une étude sociologique menée sur le profil des joueurs, il a remarqué que plus le niveau d’éducation des parents est élevé, plus ces derniers jouent à des jeux de société avec leurs enfants. Il a aussi observé que 68% des joueurs en France sont des femmes, joueuses occasionnelles ou plus fréquentes, et que les personnes non diplômées ne représentent que 12% des joueurs. 

Michaël Huchette, chercheur à l’Université Paris XIII, s’est interrogé sur les motivations des enseignants qui innovent en concevant des jeux de société pour la classe. Plusieurs jeux créés par des enseignants de collèges ou de lycées ont en effet éclos ces dernières années. Au départ, ils sont nés d’une certaine lassitude et d’une insatisfaction des enseignants pour les idées pédagogiques mis en place. L’expérience montre que les élèves répondent mieux et apprennent souvent mieux en travaillant sous forme de jeux pour certaines matières que dans le contexte d’enseignement traditionnel.

Tiago Hirth, doctorant au CIUHCT (Centro Interuniversitário de História das Ciências e da Tecnologia) de l’université de Lisbonne, a démontré l’usage et l’utilité des jeux mathématiques à l’école.  Il a réalisé une recherche montrant comment des enseignants jouaient avec leurs élèves, au sein d’un cours, durant des concours inter-écoles ou encore dans des constructions de jeux. L’usage de jeux mathématiques par les enseignants vise à motiver les élèves, ou à les faire participer à un autre type d’activité scolaire. Les élèves avouent découvrir grâce à ses jeux un autre usage des mathématiques et un intérêt décuplé pour la matière. D’après les enseignants, l’usage de jeux mathématiques génère davantage de concentration, d’engagement, d’organisation et une meilleure communication entre les élèves.

A l’issue des conférences, beaucoup de questions ont été posées qui ont donné lieu à de nombreux échanges. Il est probable, vu le succès de la conférence, que cela mènera à une future action pour le secteur de l’enseignement.

La captation des conférences sera diffusée prochainement sur notre site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *