Projet CAB (Cognitive – Adaptation – Behavior) – jouer avec des patients atteints d’Alzheimer

Philippe Robert 🇫🇷

Le projet de recherche “Game in Lab - CAB” a pour objectif d’évaluer l’impact du jeu sur la relation entre le patient atteint de la maladie d’Alzheimer (ou pathologies associées) et son proche aidant.

Démarrage
Janvier 2019
Porteur du projet
Philippe Robert, Professeur de psychiatrie, CHU de Nice
Equipe
Julie Brousse et Laure Chantepy, Association IA (Innovation – Alzheimer – Autisme – Affect – Autonomie)

Disciplines : psychiatrie, psychologie
Organismes de recherche
Association IA (Innovation – Alzheimer – Autisme – Affect – Autonomie), Institut Claude Pompidou, Nice.

Le projet de recherche “Game in Lab – CAB (Cognitive – Adaptation – Behaviour)” a pour objectif d’évaluer l’impact du jeu sur la relation entre le patient atteint de la maladie d’Alzheimer (ou pathologies associées) et son proche aidant. Ces maladies touchent plus de 900 000 personnes en France, selon l’INSERM, et affecte le quotidien de nombreuses familles. En effet, la perte d’indépendance et les changements de comportement d’un malade impactent directement l’organisation de la famille, bouleversant le rôle et la place de chacun. Nous avons émis l’hypothèse que la pratique d’un jeu adapté pouvait avoir une influence sur la qualité de vie des patients et de leur entourage.

Prendre des jeux de société grand public, les adapter aux comportements des seniors – avec ou sans trouble cognitif – et tester leurs actions, sont les grandes lignes du Programme (Game In Lab  / Cognitive – Adaptation – Behaviour). L’objectif final se résume dans les mots clefs suivants : contribuer au bien vieillir – maintenir  les liens sociaux – optimiser la qualité de vie.

Le projet s’est déroulé en 3 étapes :

  1. Les « tests d’utilisabilité » ont pour but d’adapter des jeux de société standard au public cible et les patients atteints de troubles neurocognitifs majeurs. Durant cette phase, les jeux sélectionnés (Dobble, Timeline et Cardline) seront adaptés tant au niveau des graphismes (lisibilité) que des règles. Ces adaptations seront testées au fur et à mesure avec des patients du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR) de Nice, suivis en atelier mémoire par les cliniciens et chercheurs du CMRR  et de l’équipe de recherche.
  2. Une enquête auprès de professionnels, permettra à des professionnels de tester et d’évaluer la pertinence de l’utilisation dans leur pratique des jeux de société adaptés. Les professionnels impliqués travaillent avec des seniors (en atelier mémoire de prévention) ou des patients (en accueil de jour, atelier mémoire, EHPAD).
  3. Enfin, une étude clinique sera menée auprès de patients venant consulter au CMRR. Nous souhaitons dans cette phase évaluer l’impact du jeu de société sur le quotidien d’un patient.

Philippe Robert est professeur en psychiatrie à l’université de Nice Sophia-Antipolis. Il est également directeur de l’équipe Cognition, Behaviour and Technology (CobTek), co-directeur du centre Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR) du CHU de Nice et Président de l’association IA (Innovation – Alzheimer – Autisme).
Il est également membre du Conseil Scientifique de Game in Lab.

Découvrir le rapport final

Résumé du projet présenté par Philippe Robert

Découvrir d'autres projets