Interactions homme-machine: examiner le numérique dans les jeux de société hybrides

Mélissa Rogerson 🇦🇺
Etudier les jeux hybrides : utilisation de technologies digitales pour améliorer et augmenter le jeu de société.
Démarrage
1er juin 2019
Porteur du projet
Melissa Rogerson, Maîtresse de conférences associée à l’Ecole d’informatique et des systèmes d’information, Université de Melbourne
Equipe
Martin Gibbs, Professeur associé, Université de Melbourne
Organismes de recherche
Université de Melbourne, School of Computing and Information Systems

Ce projet s’intéresse au nombre croissant de jeux de société commerciaux intégrant des technologies numériques afin de créer des jeux hybrides qui associent à la fois un jeu physique et une application numérique.

L’objectif est de comprendre dans quelle mesure la technologie digitale améliore et augmente le jeu de société pour créer des jeux hybrides. Il s’agit plus particulièrement d’identifier et classifier les fonctions que les éléments numériques remplissent dans le gameplay, à identifier les approches communes, cartographier les usages créatifs et innovants de la technologie.

L’attitude des amateurs, créateurs et autres acteurs du secteur du jeu par rapport au jeu hybride sera également étudiée.

Enfin, ce projet vise à identifier des opportunités d’augmenter ou compléter les jeux de plateau via les technologies numériques en fonction des préférences des joueurs et des objectifs de l’industrie du jeu de société, ainsi que des opportunités de créer de nouvelles techniques d’interactions.

Cette recherche est novatrice car elle est la première à étudier explicitement l’usage des technologies numériques dans les jeux de société commerciaux. Elle vise à créer une base commune pour décrire les différents usages des technologies numériques et identifier des opportunités d’introduire ces technologies dans les jeux de société de manière pertinente. Le projet ambitionne également d’intégrer le savoir-faire des amateurs et des professionnels du jeu pour aboutir à des règles et modèles de design des jeux hybrides.

Porteuse de projet

Melissa est Maîtresse de conférences associée à l’école d’informatique et des systèmes d’information de l’Université de Melbourne, Australie. Elle a consacré son doctorat à l’étude de l’expérience des amateurs de jeux de société modernes. Elle s’intéresse particulièrement à l’hybridation et à la numérisation des jeux de société et leurs effets sur le joueur. Melissa a par ailleurs travaillé dans l’industrie du jeu comme traductrice de jeux de l’allemand vers l’anglais.

Pour en savoir plus : www.melissarogerson.com

Découvrir d'autres projets